mardi, septembre 11, 2007

5 points communs entre Google, un Casino et un dictateur !

Google, les Casinos et les dictateurs !


Dharmesh Shah a publié sur son blog www.smallbusinesshub.com 2 articles très sympathiques sur notre cher (trop cher ?) Google, en lui trouvant 5 points communs avec un dictateur ou un casino... En voici la traduction.


5 points communs entre Google et un Casino


1- C'est Google qui défini les règles du jeu, vous devez les accepter ou partir !

2- Les règles sont faites de sorte à maximiser les profits de Google: tout comme un casino, les règles du jeu sont conçues de manière à ce que Google gagne à la fin...

3- Les bons joueurs peuvent arriver à diminuer leurs pertes, voire à gagner: tout comme au casino vous pouvez compter les cartes, sur Google vous pouvez optimiser vos annonces et votre site internet pour gagner... si vous êtes suffisamment malin pour ne pas vous faire prendre ! Car tout comme les casinos interdisent l'entrée aux joueurs qui comptent les cartes et qui gagnent trop, Google banni les webmasters qui optimisent un peu trop leur code (direction la sandbox ou le blacklistage, mais sans les molosses pour vous casser la gueule).

4- La maison change les règles en équilibrant ses profits et l'attrait des joueurs (= l'algorithme de Google): Aux débuts des casinos, certains directeurs ont calculés que les joueurs pouvaient gagner et donc ils changèrent les règles pour faire perdre à coup sûr leurs clients... Le résultat a été que les joueurs ont arrêté de jouer car la motivation avait disparue. Avec Google c'est pareil, quand un système touche sa limite (ex: la fraude au clic dans Adsense, les farms links...) Google change les règles pour ne pas dégoûter ses milliers d'utilisateurs.

5- La clé c'est d'être intelligent sans en avoir l'air: tout comme au casino il est légal de compter les cartes, mais il faut pas en avoir l'air, et accepter de perdre de temps en temps. Avec Google c'est pareil, il faut optimiser son code HTML sans trop en faire sinon Google s'en rend compte et vous puni... Il faut optimiser son code, sans que cela n'ait l'air anormal.

Par contre à la différence des Casinos, il n'y a pas d'autorité de régulation qui contrôle les établissements de jeux, Google modifiant sa politique selon les réactions des internautes et l'impact sur son image...

5 points communs entre Google et un dictateur


Si demain nous nous réveillons dans le royaume Google, avec un dictateur qui sait tout de nous, comment cela se passerait ? Et si le slogan de Google n'était pas "Don't be Evil", mais "Be Evil" ?


1- Google favoriserait ses préférés: Par exemple en mettant en avant dans son moteur de recherches les sites utilisant les services de Blogger plutôt que Wordpress ou Dotclear... En plus cela serait très difficile à détecter vu l'algorithme de Google !

2- Google punirait sans procès : Si vous faites de la pub Adsense, et qu'une personne mal intentionnée clique sans cesse sur vos pubs vous pouvez être banni à vie de Google, celui-ci étant le juge et jury (idem pour le référencement avec la punition de la SandBox...).

3- Google saurait tout sur vos et vos proches: Avec tous les services Google (Gmail, Gtalk, Adwords, Traduction, iGoogle...) google sait tout de vous, pourrait vous espionner et connaître tout de vos habitudes, et bien entendu punir toute infraction ou comportement déviant les règles définies par la Loi...

4- Google pourrait devenir un monopole et percevoir une dîme: Google sait qui fait de la pub sur son site, et donc qui n'en fait pas... Et donc il pourrait très bien favoriser ses vassaux qui lui portent allégence en lui versant la dîme-adwords dans le commerce électronique en les faisant apparaître en premier. De même il pourrait choisir quelles informations faire apparaître et lesquelles cacher...

5- Google pourrait changer les lois selon son bon vouloir : Google défini des règles que tous doivent accepter pour être bien placé dans les bonnes grâces de sa seigneurie... Or du jour au lendemain les règles peuvent changer, sans que vous ne pouviez rien y faire. Et pourtant comme Google est Google vous devrez vous y plier ou disparaître (des résultats de recherches).

Consultez les articles originaux en anglais Google As Dictator: 5 Most Devious Things It Could Do, If It Were Evil et Google As Vegas Casino: What Professional Blackjack Players Can Teach You About SEO.

Et vous, qu'en pensez vous ??

4 Comments:

At 1:44 AM, Blogger Bertrand said...

Nous, internautes, avons donné autant de poids à Google. Libre à nous de changer la donne en utilisant d'autres moteurs... Oui, mais lesquels ? Qui est aussi simple, rapide et pertinent que Google ?

 
At 9:39 AM, Anonymous Mat said...

A la seule différence que personne n'est obligé d'utiliser les services de Google...et tout le monde est libre à tout moment de se diriger vers des services d'autres fournisseurs si la politique de Google dérange...responsabilisons les utilisateurs, avant de diaboliser Google

 
At 10:39 PM, Anonymous Anonyme said...

: Dominique Dutilloy :
je ne comprends pas très bien le sens de cet article : cela veut-il dire que google fait ses propres lois ?
September 12, 2007

... : vautier
Ca a l'air de vouloir dire ça . Un monstre en formation ? !
September 12, 2007

... : Dominique Dutilloy :
September 12, 2007
C est tout a fait ca ! : fred :
Tres bon article. J'ai été au casino la semaine dernière. J'ai gagné deux soir et le troisieme j ai tout reperdu ( et un peu plus).
Je suis webmaster de sites et je partage entièrement le contenu de cet article. Les fondateurs de Google sont
25eme et 26eme fortune au monde. Sur le dos de qui ?

Vive Exalead !

 
At 8:03 PM, Anonymous Anonyme said...

Titre du commentaire: Exalead moteur français, s'il vous plait .
Auteur: libertus


Commentaire: Le problème avec Google est prescripteur dans tous les domaines, des idées ils en ont pleins les valises.Des moyens financiers aussi Depuis la génétique jusqu'au spatial.voilà leur dernière idée en date...


Google veut-il relancer la course à l’exploration de la Lune ? La société américaine sponsorise avec la fondation X Prize un concours doté d’une récompense totale de 30 millions de dollars à toute société qui parviendra à répondre à plusieurs missions lunaires à l’un d’un engin robotisé. Parmi elles, celle consistant à faire rouler le « rover » sur 500 mètres du sol lunaire afin d’envoyer vidéos, images et données sur Terre remportera le premier prix (20 millions de dollars). Si l’engin ne peut envoyer que des données, il remportera le deuxième prix, doté de 5 millions de dollars....

 

Enregistrer un commentaire

<< Home