vendredi, juillet 20, 2007

Les objets publicitaires (partie 2 / 3)

8 façons de rater son action marketing via des d'objets publicitaires !

ConseilsMarketing.fr accueille Henk du blog www.blog-objets-publicitaires.fr pour la seconde partie du dossier sur les objets publicitaires.


Pourquoi utiliser un objet publicitaire ?

Les objets publicitaires sont de plus en plus souvent intégrés dans un plan marketing. Une des raisons c'est qu'ils sont souvent utiles (tapis de souris, stylos.) et donc qu'ils favorisent la répétition, la reconnaissance et la rétention du nom et/ou du message de l’annonceur, sans pour autant lasser ou énerver (pas comme les publicités à la télévision, à la radio…).

L’impact des objets publicitaires est encore plus puissant lorsqu’on identifie un petit groupe d'influenceurs à qui l'on va offrir un cadeau choisi et adapté. Cela évite de la distribution massive d’éléments publicitaires qui a forcément moins d'impact.


Quel est le message à faire passer ?

Offrir un cadeau à ses clients, fournisseurs ou employés, est incontestablement un acte bénéfique pour votre image de marque. Cependant, avant de choisir un cadeau d'entreprise ou objet publicitaire, vous devez d'abord vous poser un certain nombre de questions :

Quel est l'objectif ? Quel est le message que votre cadeau doit véhiculer ? Véhiculer le logo, inciter à un achat, promouvoir une nouvelle ligne de produits, faire simplement plaisir aux clients acquis. Est-ce que vous recherchez une prise de contact, une incitation à passer commande, faire un remerciement ? Quelle est l'image de votre entreprise que vous souhaitez mettre en avant: La créativité, la qualité, le service ?

Quel doit être l'impact du cadeau dans le temps ? Certains cadeaux ont une durée de vie courte, par exemple une bouteille de vin. D'autres cadeaux, pour le même budget auront une durée de vie bien plus longue. Est ce un cadeau classique ou quelque chose qui doit le surprendre ?

Quel doit être l'impact du cadeau dans l'espace du client ? Où, et à quelle occasion souhaitez vous que le client pense à vous ou à vos produits?

Quelle est la cible ? A qui sont destinés les objets publicitaires… on n'offre pas la même chose à un adulte qu'à un enfant, un responsable achat ou une assistante.

Quelle quantité de produits va être distribuée ? Comment souhaitez-vous emballer ou envoyer le cadeau, et quel en est le coût ?

Quel est le budget ? Souhaitez vous envoyer quelque chose de cher ou de bon marché, Autrement dit quel est votre budget ? La réponse classique est que cela dépend du prix de l'article... Certes, mais il ne faut pas inverser les choses, le client doit savoir donner le budget qu'il est prêt à dépenser pour atteindre l'objectif. Et en fonction de cet élément le revendeur d'articles publicitaires va chercher le produit adapté.

Malgré la simplicité apparente, le choix des cadeaux d'entreprise n'est pas anodin, ni facile. Il faut y réfléchir. L'objet publicitaire peut aller de l'horloge de bureau pour refléter le service la qualité, à la paire de chaussettes publicitaires pour refléter originalité et créativité, ou par le classique stylo publicitaire mais de haute qualité qui donne une touche plus personnelle…

Faites attention aux achats d'impulsions : prenez le temps de réfléchir à votre stratégie de communication, entourez vous de spécialistes et éventuellement, passez votre commande via un revendeur professionnel qui saura vous guider et conseiller… C'est pourquoi nous allons voir ci-dessous ce qu'il ne faut surtout pas faire !


Comment foutre en l'air une commande d'objets Publicitaires !

Ce qui rend les commandes d'objets publicitaires différentes des commandes d'autres produits c'est principalement le fait que vous imprimez un slogan ou un logo sur le produit acheté, ce qui rend le process plus difficile et donc plus risqué que pour les acheteurs "normaux" car l'image de l'entreprise est impliquée...

Voici donc 8 façons de rater son action marketing via des objets publicitaires si on n'y réfléchi pas assez…

1. Je commencerais par choisir un produit qui ne correspond pas du tout à mon activité et que mes clients jetteront probablement dès que je leur donnerai. Là encore, ce n'est pas très dur car vous en trouverez à longueur de catalogue !

2. Une fois le produit [mal] choisi, j'essaierai de l'obtenir au prix le plus bas, histoire d'être absolument certain d'avoir un produit de mauvaise qualité qui dévaluera globalement l'image de mon entreprise. Cependant, rien ne vous empêche de chercher le tarif le plus attractif… mais rappelez-vous que la qualité à un prix.

3. De ce fait, je préférerais commander à un fournisseur ou distributeur que je ne connais pas du tout. Encore mieux si son site Web est vieux et moche et qu'il est situé à l'autre bout du monde sans aucun moyen de communiquer régulièrement avec lui. Un autre bon critère serait qu'il me réponde deux heures après ma demande, ce qui indiquerait qu'il n'a aucunement pris le temps de vraiment l'étudier.

4. Bien sûr, je ne lui demanderai aucun échantillon, et de fait la (mauvaise) surprise sera plus grande. La petite photo floue sur son site web avec quelques pages m'en montre suffisamment pour être certain de très correctement me planter !

5. Comme j'ai besoin de cette commande début février, je pense passer la commande fin janvier, juste histoire d'être bien certain d'avoir un retard pour l'impression et donc, un retard plus grand encore en fin de chaîne. Le fabricant vous jure qu'il va cependant tenir les délais ? Faites lui confiance et ne demandez surtout pas de contrat (nb: s'il produit ses objets en Chine, il faut compter un délai minimum de 3 semaines, et ce uniquement pour la production et l'acheminement !).

6. J'enverrai un fichier de faible définition pour mon logo ou pour mon Slogan. .Une image .jpg basse résolution serait parfait. Si j'ai de la chance, il acceptera le jpg et essaiera de me l'arranger en déformant mon beau logo.

7. Je ne demanderai pas d'échantillon d'avant production, et de toute façon, ce professionnel ne m'en a pas parlé.

8. Voyons ce que l'on peut faire avec les délais de livraison... Le distributeur a proposé d'expédier les marchandises via Fedex express, mais je suis sûr qu'un Fedex standard ira très bien, j'appellerai le jour d'après pour les presser un peu…

Retrouvez tous les articles de Henk sur son Blog dédié aux objets publicitaires www.blog-objets-publicitaires.fr, et découvrez son dernier coup de cœur pour les objets publicitaires, les Tatouages Temporaires.

Vous avez aimé cet article, laissez-nous un commentaire !

3 Comments:

At 5:57 PM, Anonymous Communiquez Objet said...

D'ailleurs en parlant d'objet publicitaire, se tiendra à Lyon les 2,3 et 4 Fév. 2010, Communiquez Objet, le nouveau salon de l'objet publicitaire.

 
At 10:04 PM, Blogger moh said...

j'ai une société de publicité par objet j'ai besoin de quelques conseils concernant mes relation avec mes nouveaux client,merci.

 
At 1:15 PM, Anonymous objet publicitaire said...

Bonjour,
Je travaille dans une entreprise qui fait de la publicité. On est sur le point de lancé un nouveau produit. Votre article sur l'objet-publicitaire me sera d'une grande aide.
Merci du partage.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home